Jeudi 3 février 2022 tagResponsabilité Sociale & Environnementale, tagStratégie – Organisation – Transformation

Les Français, inquiets pour leur avenir, expriment leurs besoins en matière de protection

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

   
 En tant que 5ème acteur de l'assurance en France, protégeant plus d'1 Français sur 6, Aéma Groupe lance avec l'IFOP la 1ère édition de son Observatoire de la Protection. Une consultation menée auprès de 3 000 personnes qui met en lumière un sentiment de protection mitigé pour plus de la moitié des Français et le rôle clé des assureurs comme éclaireurs et porteurs de changements dans la société. Décryptage.  



Entre sentiment d'insécurité global et besoin accru de protection personnelle 

Alors que près de la moitié des Français considère la sécurité (des personnes, comme des biens ou des données) comme étant l'enjeu prioritaire pour la société, 63% d'entre eux s'estiment aujourd'hui « moyennement en progrès ». Cet état se traduit par un sentiment de peur pour leur santé et par l'expression du besoin d'accompagnement dans tous leurs moments de vie : dépendance, vieillissement, retraite, décès. Sur ces questions, l'assureur est fortement attendu, puisqu'il est le 1er acteur économique identifié comme jouant un rôle clé dans l'avenir de la protection des Français, après les proches, le corps médical, les institutions publiques et les forces de l'ordre. 

« En tant que 1er groupe mutualiste de protection et 5acteur de l'assurance en France, Aéma Groupe, se situe au cœur des enjeux environnementaux, sanitaires ou sociétaux qui ont un impact sur le quotidien des Français. Cet Observatoire de la Protection nous permet de prendre la mesure de leur appréhension des risques et de leurs besoins en matière de protection. Il doit nous permettre de proposer des solutions qui s'inscrivent dans le temps long et des réformes pérennes en adéquation avec leurs attentes. Nous sommes continuellement à l'écoute de plus de 11 millions d'assurés et, en tant qu'assureur mutualiste, nous devons faire vivre plus que jamais , notre projet économique au service de l'humain. » Pascal Michard, Président d'Aéma Groupe

La pandémie a jeté une lumière vive sur les grands défis environnementaux, économiques, sociaux et sociétaux de notre époque. Conséquence directe ou indirecte, la santé et le vieillissement (et ses corollaires) apparaissent comme les premières sources d'appréhension individuelle des Français pour lesquelles ils estiment devoir être davantage accompagnés. 

Ainsi 64% des Français évoquent des craintes liées au vieillissement, 32% au décès, 22% à la retraite et 23% à la dépendance. Leur état de santé, physique ou mentale, ou celle de leurs proches, quel que soit l'âge, et son évolution au cours de la vie, s'avèrent être une profonde source d'appréhension pour 54% des Français interrogés. 

Ces thématiques du vieillissement et de la santé suscitent le besoin d'avoir davantage d'accompagnement pour respectivement 55% et 41% d'entre eux. Les attentes sur la dépendance et la perte d'autonomie soulèvent ainsi un vif sentiment d'inquiétude, pour les Français qui sont deux fois plus nombreux à souhaiter un accompagnement plus soutenu sur le sujet de la dépendance (25%) que ceux (11%) s'estimant être accompagnés.

Les sources d'inquiétude des Français dépassent aujourd'hui les champs d'appréhension santé / vieillesse. Les actes de violences font notamment partie des préoccupations majeures pour 34% d'entre eux (violences physiques et numériques). Et les placent en deuxième position des sujets auxquels ils préfèrent ne pas réfléchir. 




Un manque de protection plus élevé sur certains sujets.

Aujourd'hui, 17% des Français interrogés s'estiment « mal protégés ». Les catégories sociales les moins aisées éprouvent le sentiment d'un manque de protection plus élevé. En corrélation avec leurs préoccupations individuelles, la perte d'autonomie, la sécurité financière et le départ à la retraite, des domaines de l'ordre de l'intime et de l'intangible, sont les 3 domaines pour lesquels les Français se sentent les moins protégés (pour 1 tiers des répondants). A contrario, le sentiment global de protection pour les bien « matériels » (habitation, voiture) est le plus élevé.




Un appel aux assureurs en tant « que partenaire de vie », « éclaireur » et « porteur de changement » sur les grands sujets sociétaux

Les Français ont le sentiment que ce sont leurs proches qui leur apportent le plus de protection (62%), puis le corps médical (49%), l'Etat (institutions publiques 28% et forces de l'ordre 26%). Et enfin les assureurs (25%) qui se placent à la 1ere position des acteurs économiques plébiscités. 
Les Français souhaitent qu'ils aient un regard attentif, expert, neutre et une connaissance fine de leurs situations et de leurs préoccupations en matière de protection. Ainsi, pour se prémunir des risques de la vie, les Français attendent des assureurs : 

  •  des solutions personnalisées (85%) : considérant les assureurs comme des partenaires dans tous leurs moments de vie, les Français attendent d'eux des solutions personnalisées adaptées à leurs besoins, portées par un interlocuteur qui les connait et les comprend ; 
  • un accompagnement tout au long de leur parcours de vie (82%) bien au-delà du rôle classique d'un assureur, déployé notamment vis-à-vis des jeunes, pour faciliter leur accès à l'indépendance et le démarrage de la vie professionnelle, ainsi que des seniors, pour des sujets qui ont trait à la gestion de la retraite et de la dépendance ;
  • des réponses sur le plan sociétal : 77% des répondants attendent des assureurs qu'ils jouent un rôle d'« éclaireur » et de « porteur des grands sujets sociétaux » auprès des pouvoirs publics, en lien avec leur métier, dont la santé, la dépendance et la retraite, mais aussi l'accès aux services essentiels.

« Les appréhensions exprimées par les Français dans cette étude dépassent largement le champ purement assurantiel et matériel de notre métier. L'assureur, et de surcroît l'assureur mutualiste, est fortement attendu dans sa pleine dimension de préventeur et d'accompagnateur dans tous les moments de vie des Français. C'est cette dimension que nous, assureur mutualiste, défendons depuis l'origine, et cet Observatoire de la Protection nous rappelle plus que jamais la nécessité de faire valoir notre modèle de solidarité et aussi, c'est bien l'enjeu ici, de l'adapter. Nous ne relèverons pas les défis du siècle sans une économie sociale et solidaire plus étendue, mieux implantée, plus convaincante. A nous de le porter au plus haut niveau, notamment en cette période de crise sanitaire et de transformation structurelle de notre société. » Adrien Couret, Directeur Général d'Aéma Groupe. 

 


Présentation complète des résultats disponible en annexe

Méthodologie de l'étude menée par l'IFOP :
L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 3011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 
La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 15 octobre 2021.



A propos d'Aéma Groupe 

Aéma Groupe est le groupe mutualiste de protection né du rapprochement entre Aésio Mutuelle et la Macif. Avec l'acquisition d'Abeille Assurances (ex. Aviva en France) en 2021, Aéma Groupe se positionne désormais comme le 5e  acteur de l'assurance en France. Accompagnant plus de 11 millions d'assurés, il rassemble 18 000 collaborateurs et réalise 14,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en France. Groupe mutualiste de référence, multimétiers, multimarques, Aéma Groupe imagine chaque jour les contours d'un monde plus juste et plus humain en plaçant la prévenance au coeur de la relation avec ses adhérents, sociétaires et entreprises clientes.
En savoir plus : aemagroupe.fr



Contact presse 
Agence Influences 
Maud Boucheron
- m.boucheron@agence-influences.fr - +33 6 40 19 45 39
Flore Witvoet - fwitvoet@aemagroupe.fr 

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Mardi 10 mai 2022
    Abeille Assurances publie son faire-part de re-naissance par une campagne publicitaire nationale et régionale [lire le communiqué]
  • Mardi 22 février 2022
    Abeille Assurances, anciennement Aviva France, annonce la nomination de trois Directeurs Généraux Délégués [lire le communiqué]
  • Mercredi 16 février 2022
    Abeille Assurances signe un partenariat avec deux golfeurs professionnels français, Agathe Laisné et Antoine Rozner [lire le communiqué]
  • Lundi 11 octobre 2021
    Aviva France rejoint Aéma Groupe, change de gouvernance et devient Abeille Assurances [lire le communiqué]
  • Jeudi 30 septembre 2021
    Aéma Groupe réalise l'acquisition d'Aviva France et se place au 5​ème rang des assureurs français [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués