Mardi 18 novembre 2014 tagProduits & services

Bertrand Udin, Directeur Santé Aviva : ANI, TPE, PME... Et si on saisissait la balle au bond ?

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

On parle beaucoup, depuis plusieurs mois, de l’Accord National Interprofessionnel (ANI), voté au printemps dernier dans le cadre de la Loi sur la Sécurisation de l’Emploi. Les débats ont principalement porté sur les conséquences pour les assureurs de la disparition programmée de l’assurance santé individuelle et surtout sur les nouveaux enjeux pour les chefs d’entreprise concernant les couvertures santé à proposer à leurs salariés. On a aussi parlé de ces salariés, certes un peu moins. En revanche, on ne parle pas de son entourage et de sa famille. Or je pense que l’un des enjeux de l’ANI est là !


Tout d'abord la santé collective a surtout concerné les grandes entreprises jusqu'à aujourd'hui. Demain, en raison de l'ANI, ce sont des centaines de milliers de TPE/PME qui vont être concernées… Nous estimons à 600 000 le nombre d’entreprises de moins de 100 salariés en France qui seront impactées par l’ANI.
Chez Aviva, les TPE/PME sont au cœur de notre stratégie de développement. Nos agents généraux, qui assurent déjà près de 100 000 clients pros, connaissent leurs besoins et leurs attentes. Ils sont donc idéalement positionnés pour accompagnées ces TPE/PME dans leur premiers contrats collectifs santé.

Les assureurs ont jusqu' à aujourd'hui eu une démarche essentiellement ciblée sur le souscripteur - la direction de l'entreprise - car la collective santé ne concernait que les grandes entreprises. Mais avec l’arrivée des PME / TPE sur le marché, il faudra d’une part convaincre les chefs d’entreprises, mais également les salariés.
En effet, ces derniers joueront un rôle de prescripteur actif sur ces sujets. Etant couverts a titre individuel, ils auront des attentes particulières sur cette nouvelle offre collective: Est-ce que chaque contrat collectif couvrira bien les enfants, le conjoint du salarié ?
De plus, pour les PME/TPE qui souscriront un contrat collectif avec des couvertures minimales (le panier de soins), il y aura une vraie opportunité pour les assureurs de proposer des offres complémentaires individuelles aux salariés. La collective santé nous permettra donc d’aborder aussi les problématiques d’assurance de particulier.

Chez Aviva nous pensons donc que l’ANI offre un formidable potentiel pour nos agents généraux. En particulier en raison de la proximité de leur conseil : les agents connaissent parfaitement leurs clients et leurs besoins. Ils doivent se servir de cette proximité pour à la fois parler au chef d’entreprise (sur les obligations légales de collective santé) et au salarié (sur la protection globale de sa famille) tout en valorisant les opportunités de développer le multi-équipement.

Enfin, Aviva a la capacité de proposer des offres avec des services élargis : réseaux de soins, services d'assistance, souscription de garanties santé surcomplémentaires ou de garanties de prévoyance (GAV, Individuelle Accident, ...) espaces client unique, … Au-delà du tarif et des prestations, le salarié pourra bénéficier de services de qualité et cela lui apportera une vraie valeur ajoutée.


Bertrand Udin
Directeur Santé Aviva

Mardi 18 novembre 2014 tagProduits & services
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Contact
  • Karim MOKRANE
  • Responsable des relations presse
  • 06 73 77 90 69
Sur le même sujet
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Baromètre des Entrepreneurs 2017 - Résultats complets de l'étude [lire l'actu]
  • Lundi 9 octobre 2017
    Actualité Juridique et Fiscale - numéro spécial Projet loi de finances 2018 [lire l'actu]
  • Vendredi 2 juin 2017
    Patrick Dixneuf était l'invité de la Matinale des Echos de Guillaume Maujean [lire l'actu]
  • Mardi 15 mars 2016
    Loi Hamon et assurance emprunteur : quel bilan pour les assureurs après plus d’un an d’existence? [lire l'actu]
  • Mercredi 1 juillet 2015
    De l’intégration de l’Aide à la Complémentaire Santé [lire l'actu]
Voir tous les communiqués