• Espace Presse Aviva France
Jeudi 29 juin 2017 tagAssurance Dommages, tagAuto, tagAviva Plc, tagEntreprise responsable, tagParticuliers, tagPrévention

80% des automobilistes français admettent ne pas toujours adopter de bons comportements au volant, pourtant ils sont classés parmi les bons élèves au niveau international

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

  • 74% des Français reconnaissent qu’ils ne respectent pas toujours les limitations de vitesse.

     

  • Appels, SMS, consultation des réseaux sociaux… la France est dans le trio de tête des pays où les automobilistes déclarent utiliser le moins les nouvelles technologies en conduisant, même si des efforts restent à faire.

     

  • Beaucoup d’automobilistes admettent adopter encore de nombreux comportements à risque: par exemple, 17% des Français reconnaissent conduire après avoir bu.

     

  • Plus atypique: selon les témoignages recueillis, les Français sont ceux qui bavardent le plus avec les autres passagers (89%) mais ceux qui se maquillent le moins au volant (3%).

AVIVA_Infographie-Etude internationale sur les comportements au volant 2017 - Focus sur les Français_RS.png

                                                 
A la veille des grands départs en vacances, Aviva dévoile les résultats d’une étude menée avec l’institut Ipsos sur les hab
itudes de conduite des automobilistes de 13 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie. Alors qu’on sent une amélioration dans les comportements des Français au volant, certaines habitudes ont la vie dure, puisque 8 Français interrogés sur 10 reconnaissent avoir adopté au moins une fois un comportement illégal au volant (téléphoner ou envoyer des messages au volant, consulter les réseaux sociaux, etc.).



« Cette étude révèle que les Français avouent être particulièrement imprudents (74%) en ce qui concerne les limitations de vitesse alors que selon les forces de l’ordre, les excès de vitesse sont la cause principale de 26% des accidents mortels. Il est aussi assez inquiétant de voir que le sujet de l’alcool au volant est encore d’actualité avec 17% des français qui reconnaissent conduire après avoir bu. Enfin, on ne peut pas se réjouir non plus des français qui font partie des pays qui utilisent le moins les nouvelles technologie en conduisant, car 39% d’entre eux reconnaissent téléphoner en conduisant ! Ces résultats plutôt préoccupants montrent l’importance de la prévention et nous sommes convaincus que les assureurs doivent jouer un rôle actif dans ce domaine. C’est évidemment le cas d’Aviva France qui s’est engagé depuis plusieurs années avec la Prévention Routière pour lutter contre l’utilisation du téléphone au volant avec différentes campagnes de sensibilisation autour de #ZéroTelAuVolant. Cette étude montre aussi que les comportements dangereux au volant ne sont pas qu’un problème français mais bien international. A la veille des grands départs en vacances, nous souhaitons redire qu’au volant, des vies sont en jeu et rappeler aux automobilistes leur responsabilité sur la route », commente Agnès Paquin, Directrice générale déléguée d’Aviva Assurances.




                       Etude internationale Aviva sur le comportement des automobilistes au volant




Utilisation des technologies (téléphones, réseaux sociaux, GPS...)
l'Europe en bon élève, l'Asie à la traine


Parmi les comportements les plus à risques, on retrouve l’utilisation des technologies (en particulier le téléphone) au volant. Si depuis juillet 2015, il est interdit en France de conduire avec une oreillette, le Royaume-Uni vient de mettre en place en mars dernier un système répressif renforcé pour les personnes téléphonant au volant.

L’étude menée par Ipsos pour Aviva révèle sur ce sujet des chiffres encore trop élevés en matière d’utilisation des technologies au volant :


• 48% des personnes interrogées avouent téléphoner en conduisant, un chiffre qui s’élève à 76% en Chine et à plus de 60% aux Etats-Unis (63%) et en Inde (60%). Le Royaume-Uni (20%), l’Espagne (35%) et la France (39%) sont sur le podium des bons élèves.
• 1 automobiliste sur 3 admet envoyer des messages au volant (SMS, Messenger…) et c’est le cas de la moitié d’entre eux en Indonésie ou à Singapour. Le Royaume-Uni (13%), la Pologne (18%) et la France (26%) sont les plus vertueux en la matière.
• Les automobilistes se considèrent plus raisonnables en ce qui concerne la consultation des réseaux sociaux, avec une moyenne de 17% (France : 8%), mais ils restent encore 41% à avouer consulter les réseaux sociaux au volant en Inde.
• Au-delà du téléphone, 62% des automobilistes interrogés déclarent manipuler leur autoradio en conduisant (57% pour la France), un chiffre qui grimpe à plus de 70% en Chine (74%) et aux Etats-Unis (72%). 37% admettent manipuler leur GPS en conduisant, une mauvaise habitude pour plus de 50% des Turques et des Chinois.


   

Il n’y a pas que les technologiqes qui impliquent un défaut d’attention :
Aviva passe au crible l’ensemble des mauvaises habitudes de conduite

       

D’autres comportements à risque ont pu être observés dans le cadre de cette étude.

67% des sondés admettent dépasser les limitations de vitesse, au moins occasionnellement. C’est le cas de 74% des Français, qui font nettement figure de mauvais élèves avec la Pologne (76%), le Canada (79%).
L’article R-412-6 du code de la route en France dresse une liste de gestes défendus au volant. Parmi eux, manger ou boire au volant est passible d’une amende de 35€. Si les Français sont encore 47% à reconnaître le faire en conduisant (49% en moyenne pour les personnes interrogées), ils sont 74% à admettre contrevenir à cette règle de bonne conduite aux Etats-Unis et au Canada. Quant à la consommation d’alcool ou de drogues/médicaments déconseillés avant de prendre la route, il y a des progrès, mais le chemin est encore long. 17% des Français déclarent avoir déjà conduit après une consommation d’alcool excessive, ce qui en fait le pays le moins vertueux avec les Etats Unis (21%). En ce qui concerne la consommation de drogues ou de médicaments déconseillés, les Français sont les meilleurs élèves puisqu’ils ne sont que 3% à reconnaître développer cette habitude, un chiffre qui monte à 15% aux Etats-Unis. Enfin, 1 français sur 5 admet fumer au volant.

Plus atypique : selon les témoignages recueillis, les Français sont les plus bavards au volant (89% contre 80% en moyenne pour l’ensemble des répondants et 27% en Inde). Ils sont aussi ceux qui se maquillent le moins au volant (3%), contre 12% pour les américains.





Méthodologie de l’étude
Etude comparative réalisée en ligne par Ipsos pour Aviva du 17 mars au 1er mai 2017 auprès de 10 014 automobilistes de 13 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie sur leurs comportements au volant (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Irlande, Pologne, Turquie, Canada, Etats-Unis, Singapour, Chine, Inde et Indonésie).
Etude complète sur demande.




A propos d’Aviva France

Avec plus de 180 ans d’expérience en France, Aviva France, filiale de l'un des premiers assureurs vie et dommages en Europe, offre une gamme complète de produits à plus de 3 millions de clients, particuliers, artisans commerçants, professions libérales et petites et moyennes entreprises. La compagnie se distingue par un modèle solide et rentable de multidistribution (agents généraux, courtiers, conseillers vie, conseillers en gestion de patrimoine UFF et assurance en direct). Aviva France est également partenaire de l’AFER, première association d’épargnants de France. Aviva France emploie directement plus de 4 300 collaborateurs. Pour plus d’informations sur Aviva France, consulter http://presse.aviva.fr/ et sur Twitter : @AvivaFrance



Contacts presse

Aviva
Karim Mokrane – 01 76 62 76 85 – Courriel: karim.mokrane@aviva.com

 Enderby
Damien Piganiol – 01 83 64 71 77 – Courriel:
dpi@enderby.eu





 

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Jeudi 15 juin 2017
    Mieux accompagner ses assurés lors d'un sinistre auto : quatre assureurs s'engagent et lancent une plateforme de rééquipement automobile [lire le communiqué]
  • Mardi 13 juin 2017
    Aviva France recentre ses activités santé individuelle sur son réseau d’agents généraux. [lire le communiqué]
  • Mercredi 31 mai 2017
    Aviva France investit 20 millions d’euros dans le plus important « Contrat à Impact Social » lancé en France et géré par le groupe SNI [lire le communiqué]
  • Jeudi 20 avril 2017
    Baromètre du Moral des Entrepreneurs de l’Economie Sociale et Solidaire[1] : les entrepreneurs sociaux ont le moral au beau fixe bien que le financement de leur activité reste leur préoccupation principale [lire le communiqué]
  • Mardi 4 avril 2017
    Aviva France accompagne sur 1001PACT.com les particuliers et professionnels dans leur volonté d’investir dans des projets à impact social et environnemental [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués