Mardi 27 novembre 2012

MALGRE UN « MORAL ECONOMIQUE » EN BERNE, LES PROS CROIENT EN LEUR METIER ET EN LEUR AVENIR

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Aviva France, assureur vie, épargne, retraite, santé, dommages et prévoyance, est convaincu que, dans un contexte économique difficile, il est essentiel d’être toujours plus à l’écoute de ses clients. C’est pourquoi Aviva France lance le « baromètre du moral économique des Pros », afin de mieux cerner leurs sujets de préoccupation concernant leur avenir et de faire évoluer ses offres au plus près de leurs besoins.

Baromètre-pros-bva-aviva
Ce baromètre est réalisé en partenariat avec BVA et Les Echos auprès de travailleurs indépendants (artisans, commerçants, professions libérales) et de dirigeants de très petites entreprises.

Françoise Lamotte, directrice Marketing et Communication d’Aviva France, déclare à ce sujet : « Dans un contexte économique bouleversé, ce baromètre répond à l’une de nos principales préoccupations chez Aviva qui est de mieux connaître pour mieux servir. »


  • Des « Pros » plutôt pessimistes face à la situation économique de leur activité.

    La majorité des Pros est pessimiste (57%) face à la situation économique de leur activité. C’est encore plus marqué pour les professionnels de l’industrie (74%).

    Ce pessimisme est corrélé aux mauvais indicateurs de leur activité (chiffres d’affaires, résultat net). En effet, 44% des personnes interrogées déclarent être en-dessous de leurs prévisions pour 2012 et plus particulièrement les professionnels de l’automobile (67%).
     
  • Des inquiétudes focalisées sur l’impact de la crise économique, l’évolution de la fiscalité et les risques liés à leur statut.

    L’impact de la crise économique constitue la principale inquiétude des professionnels (32%) concernant l’avenir de leur activité. Il n’est pas étonnant de constater que les professionnels du commerce sont les plus inquiets des conséquences de la crise (47%).

    Les artisans quant à eux ont une appréhension toute particulière concernant l’évolution de la fiscalité (23%).

    Quant aux professionnels de la santé (35%) c’est l’évolution de l’environnement réglementaire de leur profession qui les préoccupe.

    D’autre part, les Pros expriment majoritairement des craintes inhérentes à leur statut d’indépendants et en premier lieu les risques liés à la maladie, l’accident et l’invalidité (59%) prioritairement pour les professionnels de la construction (71%) qui s’inquiètent trois fois plus que les autres.

    Les professionnels de santé (35%) et de services (38%) sont également préoccupés par les risques juridiques qu’ils citent en deuxième position, tandis que les cafés, hôtels, restaurants soulignent, plus que les autres, l’importance des risques liés à l’hygiène et la sécurité des installations (30% contre 10% en moyenne).

    Conséquence directe de la prise en considération de ces risques, les Pros ont des attentes fortes en matière de protection.
  • Avoir une meilleure protection en cas d’accident, d’incapacité et d’invaliditéapparaît comme la principale priorité (34%) en particulier pour les cafés, hôtels, restaurants (41%) et pour les artisans (38%).
  • Mieux préparer sa retraite arrive en deuxième priorité (33%), particulièrement pour les professionnels de l’automobile (48%).
  • Enfin, disposer d’une meilleure couverture santé est la troisième priorité des pros (29%) et même la première des professionnels de l’industrie (44%).
  • Malgré la crise, les Pros sont satisfaits de l’exercice de leur profession et ils en sont fiers.

    L’exercice quotidien de leur profession satisfait majoritairement les pros ; une satisfaction qui atteint même 80% pour les professionnels de la santé et des services.

    Ils sont également fiers de leur métier car 6 sur 10 conseilleraient leur métier à un jeune ; ils sont même 7 sur 10 chez les professionnels de la santé et des services.
  • Les pros ont une bonne connaissance des attentes de leurs clients à leur égard et de l’image de leur profession auprès du grand public.

    En effet, les Pros estiment que la qualité de leur travail est le premier critère de satisfaction de leurs clients (67%), critère encore plus marqué chez les professionnels de la construction (84%). Un avis majoritairement partagé par 90% des Français.

    Quant à leur image auprès du grand public, 80% sont convaincus qu’elle est bonne et 7 français sur 10 leur donnent raison.
Mardi 27 novembre 2012
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Téléchargements
les derniers communiqués
  • Vendredi 24 novembre 2017
    Naissance, adoption : Aviva France première entreprise en France à proposer 10 semaines de congés de parentalité à ses salarié.e.s [lire le communiqué]
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Baromètre des Entrepreneurs Odoxa / Aviva : 59 % des entrepreneurs ont confiance en l’avenir de leur situation économique ! [lire le communiqué]
  • Mardi 31 octobre 2017
    Aviva France nomme 2 nouveaux Directeurs Généraux Délégués [lire le communiqué]
  • Jeudi 26 octobre 2017
    Transformation des locaux d’Aviva France par JLL : un projet collectif pour une réussite partagée [lire le communiqué]
  • Lundi 2 octobre 2017
    Le Groupe Aviva renforce son engagement pour une finance durable et lance la consultation de la World Benchmarking Alliance (WBA) [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués